Bénin : Hwlenmi, l’application mobile pour sauver des vies sur nos routes

Article : Bénin : Hwlenmi, l’application mobile pour sauver des vies sur nos routes
5 septembre 2020

Bénin : Hwlenmi, l’application mobile pour sauver des vies sur nos routes

Une application mobile pour sauver des victimes d’accidents sur les routes va être développée bientôt au Bénin. L’initiateur Kmal Radji, activiste et slameur, m’a reçu dans les locaux de son centre (BAMBOO NUMERIK). Sans ambages, nous nous sommes entretenus sur le projet de création de l’application.


L’application HWLENMI et ses fonctionnalités

HWLENMI est en langue locale fongbé et signifie en français SAUVE-MOI. Comme le nom l’indique, l’application HWLENMI contribuera à la sécurité routière. Le projet est dans sa phase de réalisation. L’atelier de validation a été effectué le 17 juillet 2020 avec toutes les parties prenantes notamment les sapeurs-pompiers et plusieurs autres structures. Ainsi, les fonctionnalités et interfaces à divers niveaux de HWLENMI ont été présentées aux participants. À en croire, l’activiste et slameur Kmal Radji, le but principal de cette application est de permettre à n’importe qui d’envoyer un signal géolocalisé des lieux d’accidents, d’incendies, ou toute situation d’urgence aux SAMU, aux sapeurs-pompiers. HWLENMI disposera d’une variation de spécifications fonctionnelles permettant à ses utilisateurs d’optimiser les délais d’intervention des sapeurs-pompiers en cas d’accident de la route.

L’atelier de validation avec les participants
  • Envoyer un signal d’alerte après un accident
  • Prendre et envoyer des photos justificatives de l’accident
  • Géolocaliser le lieu de l’accident
  • Prendre et envoyer des photos justificatives de l’accident
  • Définir un périmètre de blocage de tout autre envoie de signal après la prise en compte du premier signal envoyé par un utilisateur
  • Classer, afficher les acteurs les plus proches en fonction du lieu de l’accident et préciser l’estimation du temps à mettre pour être sur les lieux
  • Renseigner son dossier médical
  • Liste des actions (Appel à don, participation à une activité, informations)

L’idée du projet est née d’une triste mésaventure routière

Kmal Radji, d’où est partie l’idée de la création d’une application mobile pour sauver les victimes d’accidents sur nos routes ? Cette question semble renvoyer mon interlocuteur dans un état nostalgique et perplexe.  

Crédit Photo: kmal Radji

 « Le mercredi 1er juillet 2020 aux environs de 20 h, je marchais sur un tronçon au quartier fidjrossè de Cotonou. J’ai vu une voiture à vive allure qui a cogné un jeune et sa grande sœur alors qu’ils essayaient de traverser la route ». La scène se produisait en face de moi précise le narrateur avant de faire savoir que la sœur s’est réveillée le corps saignant, les larmes aux yeux, croyant que son frère est mort. Face à cette scène émouvante, Kmal a essayé plusieurs fois d’appeler le 118, numéro du secours en vain. « Je n’avais pas ma voiture pour les ramener à l’hôpital. Des voitures passaient, personne ne s’arrêtait. Les gens s’attroupaient, mais personne ne savait même quel geste prendre ». Le jeune panafricaniste s’est rendu à la maison le cœur meurtri et fait le témoignage sur sa page Facebook https://www.facebook.com/kmalradji. Le lendemain Kmal annonce la création d’une appli capable d’envoyer d’alerter aux sapeurs-pompiers, et d’autres structures afin d’avoir le signal des accidents et sauver.

Une cagnotte participative pour HWLENMI

Une fois que l’initiative a été publiée sur sa page facebook, Kmal Radji a lancé des appels à contribution afin de réunir des ressources financières pour la réalisation du projet. « Il serait bon de mettre la main dans la poche et de participer à hauteur de 100 f » explique l’acteur de développement. Ainsi, 1.000.000 de franc CFA a été récolté et l’appel à participation est ouvert à l’international. Pour, contribuer aux dons rendez-vous sur Paypal, grâce à la carte visa, MasterCard à partir de ce lien : https://paypal.me/pools/c/8rgkXlFPjY

Accidents de la route au Bénin, les chiffrent donnent l’émoi

Au Bénin, l’imprudence et surtout l’excès de vitesse des conducteurs sont à l’origine de plusieurs accidents. Selon le rapport publié par le Centre national des accidents routières (CNSR), 700 morts ont été enregistré par an, à raison de 2 morts par jour entre 2015-2016 Les couches d’âge comprises entre 15 et 25 ans sont les plus victimes dans les villes, et constituent 50 % de morts des accidents (vigilance aux jeunes ZEWE MASTER). L’application HWLENMI sera donc un outil numérique au service de la sécurité routière pour le bonheur des Béninois.

Partagez

Commentaires